Espace employeurs - GRH Poitou-Charentes

Personnaliser le contenu du site

Veuillez spécifier ou modifier les caractéristiques de votre entreprise/organisme

  • Votre secteur
  • Votre statut
  • Votre effectif
  • Votre code postal
Type d'activité

Saisissez votre code NAF ou un ou plusieurs mot de l'intitulé de votre convention collective

Code postal

Saisissez votre code postal

Masquer les critères

Socle de connaissances et de compétences

La maîtrise des savoirs et savoir-faire fondamentaux est une priorité au plan national, régional et aussi dans les entreprises où les lacunes des salariés peuvent coûter cher.

La loi du 5 mars 2014 a prévu la création d’une certification professionnelle sanctionnant la maîtrise de sept domaines de connaissances et de compétences. L’acquisition de ce socle s’effectue dans le cadre de modules de formation ouverts aux salariés, correspondant à ces domaines. Les formations peuvent être financées au titre du plan de formation, d’une période de professionnalisation ou du CPF.

D’autres dispositifs de formation dans ces domaines sont accessibles aux salariés, en particulier dans le cadre des dispositifs de promotion sociale financés par la Région en Poitou-Charentes.

Savoirs de base et Certificat CléA

La non maîtrise des savoirs de base a un coût pour l'entreprise. Elle peut occasionner des problèmes de production ou de sécurité, suite par exemple à une incompréhension des consignes. Ainsi elle constitue un véritable enjeu pour l'employeur en matière économique, mais aussi de GRH et, plus généralement une responsabilité sociale. Des outils pour le repérage des salariés concernés sont à la disposition des employeurs et des formations peuvent être financées.

Fiche actualisée le 28/04/2017

Le repérage des salariés concernés

L’entreprise dispose de différentes mesures permettant de repérer un salarié qui ne maîtrise pas les savoirs de base et qui parfois dissimule cette situation.
La plupart du temps cela concerne le plus souvent des salariés occupant des emplois non qualifiés, mais aussi des salariés qui ont oublié ces savoirs par manque de pratique. 
Ainsi le niveau scolaire, la qualification et le poste occupé ne sont pas toujours des indicateurs suffisants de repérage, d’où la nécessité de s’appuyer sur l’observation de comportements en situation de travail.
 
En interne, le rôle de l’encadrement intermédiaire (chefs d’équipes, managers) est important. Il doit être vigilent pour repérer les différents signes tels que des problèmes de compréhension, de respect des consignes écrites, d’informations ou directives qui doivent être trop souvent répétées…

L’employeur peut également faire appel à un prestataire extérieur comme son Opca ou un organisme de formation qui peuvent proposer des actions de sensibilisation ou un accompagnement spécifique au repérage des salariés, via des outils ou des formations pour les managers.

Enfin, l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) propose elle-même des informations complètes et de nombreux outils pédagogiques sur son site internet : www.anlci.gouv.fr . L’ANLCI est dotée d’un réseau de chargés de mission en régions ; Sonia Spéroni (ARFTLV) en Poitou-Charentes (05 49 50 37 53). 

Certificat CléA (socle de connaissances et de compétences)

Face à l'importance du problème, les partenaires sociaux ont créé une certification appelée CléA pour valider la maîtrise d'un socle de connaissances et de compétences. Les employeurs peuvent mobiliser auprès de leur Opca des financements dans ce cadre (voir plus bas).

Cette certification valide la maîtrise des savoirs de base dans sept domaines :
- la communication en français,
- l’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique,
- l’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique,
- l’aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe,
- l’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel,
- la capacité d’apprendre à apprendre tout au long de la vie,
- la maîtrise des gestes et postures et le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

Tous les salariés peuvent solliciter une évaluation de leurs compétences pour obtenir cette certification.

Les employeurs peuvent informer les salariés sur ce dispositif et les orienter vers les organismes habilités pour faire cette évaluation et délivrer tout ou partie de la certification. Ces organismes d'évaluation (voir la liste) peuvent orienter les candidats vers des formations financées par les Opca pour combler leurs lacunes et obtenir in fine toute la certification.

Les formations aux savoirs fondamentaux

De nombreux organismes de formation continue sont spécialisés dans ces domaines (voir notre catalogue). Les employeurs et les salariés peuvent les solliciter dans le cadre du plan de formation ou d'un CIF. Dans le secteur privé, les Opca et les Opacif peuvent mobiliser des financements à cette fin.

Certaines formations permettent cependant de bénéficier, sous conditions d'un financement. En particulier, dans le secteur privé, les Opca peuvent prendre en charge les formations CléA dans le cadre de la période de professionnalisation ou du Compte personnel de formation.

L'une des conditions est de s'adresser à un organisme habilité à préparer la certification CléA.

Par ailleurs, la Région Nouvelle-Aquitaine finance un programme "Clefs des savoirs citoyens" dont l'un des axes est ouvert aux salariés et aux agents publics. Voir la mesure. Les coûts pédagogiques des formations retenues par la Région peuvent être financés dans ce cadre (contacter l'Opca, l'Opacif ou la Région).

Vos questions

Pour toutes questions sur la formation

et les aides à l’embauche :

0 800 940 166

Dernières actualités

  • Nouvelles aides 
    en Nouvelle-Aquitaine
    Dans la rubrique "Aides et services", découvrez les nouvelles aides de la Région au renforcement des compétences dans les entreprises

Boite à outils GRH

  • Accords de branche

    Ces accords déterminent la mission de l'OPCA qu'ils désignent, les conditions de prise en charge et de mise en œuvre de certains dispositifs (CPF, professionnalisation, tutorat...). Ils peuvent instituer des contributions conventionnelles complétant la cotisation fiscale unique, pour développer la formation continue.

    Trouver son accord :

    Faites une recherche d'accord de branche en sélectionnant un secteur (sur site ARFTLV).

    Remplissez votre type d'activité afin d'obtenir les accords de branche liés à votre convention collective.

  • Trouver son OPCA
    Les employeurs du secteur privé doivent verser leur cotisation Formation à un OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé), soit l'OPCA désigné par leur branche, soit un organisme interprofessionnel de leur choix. Ils peuvent aussi leur verser une cotisation volontaire.

    Ces organismes peuvent prendre en charge leurs dépenses de formation et leur proposer une offre de services (conseil, diagnostic...).
    Plus d'infos sur les OPCA

    Pour connaître votre OPCA, indiquez votre secteur d'activité dans la barre d'identification du site